Respectant chacune et chacun dans sa différence, nous, bisexuel(le)s, luttons pour la liberté de toutes et tous.
Nous défendons le droit à une sexualité sans honte, sans rejet, sans violence.
Nous exigeons par ce manifeste, nous nous déclarons solidaires de toutes les personnes dont la sexualité est injustement marginalisée, réprimée ou exploitée.
Nous exigeons que la politique d'éducation et de prévention -notamment en rapport avec les Maladies Sexuellement Transmissibles - traitent la bisexualité avec le même respect et la même importance que l'hétérosexualité et l'homosexualité
Nous exigeons des médias qu'ils rendent compte de l'existence des bisexuel(le)s au même titre que celle des hétérosexuel(le)s et homosexuel(le)s
Nous exigeons des espaces où il soit possible de s'exprimer, d'échanger, de partager des expériences avec d'autres personnes bisexuelles
Nous exigeons de pouvoir fonder la famille de notre choix (célibat, couple, multipartenariat) et sans tous les cas, de voir reconnu notre rôle éventuel de parent
Nous exigeons de pouvoir vivre nos inclinations affectives ou sexuelles sans avoir à les justifier
Nous exigeons de voir la bisexualité considérée au même titre que les autres sexualités
Nous exigeons d'être reconnus comme bisexuel(le)s quelle que soit notre situation passée ou actuelle
Afin de réduire les multiples difficultés (sociales, familiales, économiques) entraînées par ces discriminations, nous nous élevons contre la catégorisation des comportements sexuels et affectifs décrétée par les pouvoirs (religieux, médical ; juridique, médiatique…)
 
A cette fin, par notre visibilité et par la valorisation de modèles bisexuels, nous nous employons à prévenir le désarroi des plus fragiles d'entre nous.
Nous sommes pour une bisexualité qui permet à chacune et à chacun de vivre ses désirs sans être stigmatisé(e).
Nous refusons également la nouvelle normativité gaie et lesbienne qui voudrait réduire la sexualité aux deux seules catégories hétérosexuelle et homosexuelle.
Nous lutons contre toute hiérarchie des genres et contre l'ordre normatif masculin qui impose la marginalité aux personnes homosexuelles, bisexuelles, transsexuelles et transgenres.
Comme beaucoup de citoyen(e)s lucides, nous remettons en cause la domination masculine et la norme hétérosexuelle prépondérante.
Nous sommes pleinement responsables à l'égard de nos proches et de la société. Simplement, nous ne pouvons nous accomplir si nous devons sacrifier notre identité bisexuelle.
Pour nous; la liberté ne consiste pas seulement en ce que l'on peut choisir sa vie, mais aussi en ce que l'on peut en changer. Cette liberté là nous expose à la biphobie.
L'identité bisexuelle n'est ni plus digne, ni moins digne que les identités hétérosexuelle et homosexuelle.
Parmi nous, certain(e)s vivent leur bisexualité comme un choix. Pour d'autres, cela va de soi. Ce que nous partageons, c'est la volonté de l'assumer.
Nous ne différons des personnes mono-sexuelles que par cette double attirance
Nous nous octroyons un large choix de possibilités sexuelles (de la virginité au multi-partenariat).
Nous les vivons - comme les autres - de façon permanente ou provisoire.
Nous aimons vivre nos désirs, nos plaisirs, nos amours successivement ou simultanément.
Nous sommes attirés affectivement ou sexuellement par des personnes de tout sexe et de tout genre sans nécessairement avoir de pratiques sexuelles, et nous l'assumons.
C'est un sentiment d'être au monde avant d'être un style de vie.
La bisexualité existe. Elle existe parce que nous, bisexuel(le)s, déclarons l'être.

Joignez-vous à notre communauté Profitez de tous les avantages d'être membre

La société est basée sur beaucoup de principes judéo-christiano-islamiques qui font les lois et rendent certaines choses ou comportements "dégoûtante"...
J'ai également lu (de source plutôt douteuse) que sa tendre moitié était auparavant un homme. Ok... c'est peut-être vrai, on n'en sait rien... C'est u...
J'ai également lu (de source plutôt douteuse) que sa tendre moitié était auparavant un homme. Ok... c'est peut-être vrai, on n'en sait rien... C'est u...

Connexion or S'inscrire