Menu
A+ A A-
  • Affichages : 59552

Être bisexuelle et en couple ça se peut...

Il y a de nombreuses façons de vivre la bisexualité, à chacun la sienne! Pour certain, vivre une vie de couple hétérosexuelle et entretenir simultanément une relation avec une personne du même sexe, c’est comme… vouloir le beurre, et l’argent du beurre!

Pour moi… c’est la bisexualité! Le sujet n’est pas discutable, on le sait déjà; il y a de nombreuses façons de vivre la bisexualité, à chacun la sienne! Il n’y a pas de recette gagnante et universelle pour tous, et à ce propos, je ne prétends pas détenir la formule idéale.

Depuis plus de dix ans maintenant, je suis en couple avec un homme. Une vie tranquille que plusieurs pourraient envier en fait. Mais voilà! Il y a quelques années de ça, un événement a chamboulé cet équilibre; j’étais attirée par une femme! Cette attirance, qui au départ était plus physique qu’émotive, a finie par se transformer et j’ai dû m’admettre une chose : je suis bisexuelle. Pas que ma vie hétéro jusque là me rendait malheureuse; au contraire. Mais il y avait un manque que je ne ressentais pas moi-même jusqu'à cet élément déclencheur.

 

À partir de là, j’ai voulu trouver des points de repères, savoir où je m’en allais dans toute cette histoire. Voici donc un condensé des questions et interrogations auxquelles j’ai dû faire face.

La première de toutes les questions, évidemment, a été de me demander si je ne suis pas lesbienne après tout… Est-ce que j’ai manqué un épisode ?  J’ai pris le mauvais chemin quelque part? Et bien non… La bisexualité, ça ne faisait tout simplement pas parti de mon vocabulaire. Simplement, je n’étais peut-être pas prête à faire face à ça plus tôt dans ma vie.

Est-ce que je devrais remettre cette découverte au fond de moi et tout oublier ça ?  Est-ce que j’aurais pu être heureuse sans explorer cet aspect de moi ? Ça aurait certainement été une solution possible, mais en même temps, ça aurait été un mensonge à moi-même… Pour m’épanouir, je devais connaître cette nouvelle facette de ma vie.

Est-ce que de faire ce cheminement là m’assurais d’être plus heureuse ?  Alors la, non, pas du tout !  Mais la quête du bonheur, ça comporte toujours des hauts et des bas… Le tout, c’est de vivre avec les conséquences, de les accepter, et d’en sortir plus grand !

C’est bien beau d’avoir voulu découvrir tout ça, mais je ne pouvais pas non plus y arriver toute seule. Je devais en parler. Mais à qui ?  Une copine…? Oui… mais elle n’est pas bi… elle m’a écouté, mais pour les conseils, on repassera !  C’est sur ce forum que j’ai trouvé les meilleures oreilles du monde ! Des inconnus, qui avant moi se sont posés ces mêmes questions. Ils ont été la meilleure ressource possible pour m’aider à cheminer.

Est-ce que le fait d’explorer ma bisexualité a fait de moi une conjointe infidèle ?  Non! Je n’ai jamais trompé mon chum. Il sait tout de moi, depuis le premier jour. Je ne lui ai pas caché mon attirance pour une fille, je ne lui ai pas caché non plus les sentiments qui se sont développés dans cette relation. Oui, ça demande beaucoup d’ajustements. Beaucoup de conversations. Je lui confie chaque sourcillement de mon cœur, et je ne lui cache surtout pas mon intérêt pour ma copine. Il doit comprendre mieux aujourd’hui la présence de ce besoin pour moi et au bout du compte, on en sort tous avec le sourire !  D’ailleurs, je crois que sans cette franchise envers lui, on ne pourrait pas être heureux en tant que couple à travers ma bisexualité.

Est-ce que j’aurais pu me contenter de relations sexuelles, vide d’émotions ?  Non… C’est simple… je ne suis pas comme ça !  Je ne retire pas de satisfaction d’une relation purement physique. J’aime connaitre les gens qui m’entourent. J’ai besoin de développer cette relation, cette complicité avec mon amie. Oui, ça a été la source de plusieurs discussions dans notre couple, mais encore une fois, c’est la communication qui est la clé! (Dois-je préciser qu’il s’agit en fait de la clé du succès de n’importe quel couple, qu’il soit hétéro, homo ou autre?!)

Aimer deux personnes… moi j’y crois !  Après tout, avoir une copine et lui porter de l’affection ne change rien à l’amour que je ressens pour mon conjoint. Au cours de notre vie, on aime plusieurs personnes, à des niveaux différents… nos enfants, nos amis, les membres de notre famille… 
Est-ce qu’un couple peut survivre à la bisexualité d’un conjoint ?  Si l’amour fait parti de l’équation, pourquoi pas !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Témoignages

Connexion or Inscription